Insertion professionnelle

L’insertion professionnelle est un point fort de la formation qui bénéficie du réseau socio-professionnel le plus important dans cette discipline. Une part significative des juristes de droit rural en France ont en effet accompli leur formation à Poitiers et contribuent à l’accès à l’emploi des nouveaux diplômés. Etant donné le nombre assez réduit de juristes spécialisés en droit rural sur le marché, les titulaires du master s’insèrent facilement dans le milieu professionnel.

A l’issue de la formation, les étudiants peuvent :

– soit directement être recrutés sur des postes de juriste spécialisé, au sein de cabinets de conseils, des chambres d’agriculture, des centres de gestion agréés, des syndicats agricoles, des SAFER, des collectivités territoriales, des banques, des acteurs en charge de la protection de la nature (parcs naturels, conservatoires des espaces naturels), des éditeurs spécialisés dans le monde agricole ;
– soit poursuivre leurs études dans la filière notariale (CFPN, DSN) et dans la formation pour avocats (CRFPA).

Les débouchés visés concernent principalement les professions du monde de l’agriculture et de la protection de l’environnement.

Exemples de structures d’accueil et postes occupés :

– CER France, juriste d’affaires (sociétés agricoles, fiscalité…)
– Chambre d’agriculture, juriste
– Avocat spécialisé en droit rural
– Fédération française d’équitation, responsable juridique
– Groupe France Agricole, journaliste
– Réseau des conservatoires d’espaces naturels, juriste
– Parc naturel régional, chargé de mission
– Notaire, spécialisé en droit rural

Poursuite d’études :

Le titulaire de la Mention Patrimoine, Parcours droit de l’activité agricole et de l’espace rural est autorisé à s’inscrire en Doctorat, après autorisation du Conseil de l’Ecole doctorale Droit et Science politique Pierre Couvrat.